POUR QUI, POURQUOI

Adultes, enfants, et familles, peuvent venir habiter les lieux

  • pour une activité manuelle pendant les vacances
  • pour un apprentissage régulier du tournage ou du modelage
  • pour un moment de détente et de bien-être,
  • entre amis
  • pour un instant créatif entre enfants ou avec les parents
  • ou simplement pour un échange convivial autour de la céramique.
D'un peu d'argile est né un joli pot, c'est incroyable la dextérité de ce potier, il était ahurissant de précision !
IMG_20200923_152456 - Copie

Les outils peuvent être divers et variés…

VALEURS ET SAVOIR-FAIRE

L’accueil est toujours entièrement à la carte et sans engagement. Chacun trouve sa place au gré de ses envies, et en fonction de sa disponibilité, en journée, le soir ou le week-end.

Les cours peuvent être

  • réguliers ( c’est recommandé pour l’apprentissage du tournage qui demande patience et volonté)
  • ponctuels
  • sous forme de stages d’une ou plusieurs journées consécutives ou non

Dans cet espace de liberté, chacun peut trouver une aide personnalisée dans l’apprentissage des techniques du potier. Chaque personne est accueillie avec respect et discrétion le plus souvent en cours particuliers ou en petits groupes liés par l’amitié ou les liens familiaux.

La créativité est un trésor qui commande l’apprentissage des techniques, savoir-faire toujours au service des aspirations de chacun et de ce qu’il est venu trouver à l’atelier.

TARIFS DES COURS :

Découverte – tous publics 1 séance de 1h30 18 euros
Adultes 1 cours de 2 heures 30 euros
5 cours de 2 heures 130 euros
1 journée 65 euros
10 cours de 2 heures 250 euros
Enfants 1 séance de 1h30 12 euros
10 séances ( 1 trimestre) 100 euros
Familles 1 séance de 1h30 à 2h00 12 euros par personne

HEBERGEMENT

Pour les stagiaires venant pour plusieurs jours à l’atelier, un hébergement est possible juste à côté de l’atelier : Les chambres d’hôtes « A la garde ducale »

On peut aussi trouver un bon accueil à l’hôtel « La Poterne »

Et aussi au gite rural de Christian et Catherine Collignon,

Sans oublier le camping de Moncontour.

20200102_164519